10 juillet 2009

Une méthodologie de recherche en travail social

La recherche en tant que telle n’existe pas dans le travail social ; la réforme du diplôme d'éducateur spécialisé tend toutefois à intégrer une démarche méthodologique de diagnostic et de recherche dans la formation, en tirant partie des méthodes de la sociologie et de l’anthropologie.
Au cours de la formation, les étudiants sont donc amenés à travailler autour de la démarche méthodologique de recherche, quelque soit la manière utilisée par l'école. Pour ma part, j'ai pu expérimenter cette démarche en travaillant sur une problématique territoriale. Actuellement, je suis en train de lire un bouquin sur le DC2 (présenté sur la page d'accueil) et je me rends compte à quel point il manquait du sens à ce que j'ai pu faire. Ainsi, que vous ayez déjà fait ce travail ou que vous vous prépariez à le faire, je pense qu'une petite fiche explicative s'impose.

Articles connexes :

Le travail social n'est malheureusement pas encore considéré comme une discipline à part entière. Mais cela s'explique pour certains défenseurs ; le travail social ne peut être dicté par des "recettes" préfabriquées. Par exemple, dans le cas de la relation éducative, celle-ci fait tellement appel à l'aspect subjectif et relationnel que nous ne pourrions peut-être pas la formater avec des conduites prédéfinies. D'autres personnes souhaiteraient que le travail social devienne une vraie discipline ; vous avez déjà du lire ou entendre que la formation d'éducateur spécialisé n'était que l'emprunt de quelques bribes de disciplines (psychanalyse, sociologie, philosophie, etc...).
Je vous laisse vous faire votre avis sur la chose mais cela me permet d'introduire le fait que la méthodologie actuellement utilisée dans nos métiers tire son enseignement de la sociologie et de l'anthropologie en grande partie.

Les méthodes de travail
En sociologie, la méthode utilisée est dite déductive puisqu’il s’agit d’une expérimentation qui, à partir d’une question posée par le chercheur, propose une hypothèse de réponse et évalue méthodiquement sa validité.

Dans le domaine de l’anthropologie, les chercheurs utilisent une méthode dite inductive dans laquelle l’hypothèse est induite par une longue présence sur le terrain de recherche.

Selon Olivier Sourdan, la démarche anthropologique comprend plusieurs étapes :
  • Observation participante (journal de bord) l'hypothèse n'existe pas encore, c'est le terrain qui va la dicter
  • Entretiens
  • Sources écrites (informations objectives)
  • Combinaison des informations subjectives et objectives pour valider ou invalider les hypothèses
Le travail social propose ainsi de mêler ces deux types de démarche de manière complémentaire.

Les outils méthodologiques

L’observation
(démarche subjective)
Cet outil est souvent utilisée dans une démarche exploratoire et certainement plus souvent dans la méthode inductive. Tenue d’un journal de bord, formation d’hypothèses qui seront validées ou non par le travail ultérieur.
Dans le cas de l'observation, la principale difficulté sera de décrire ce qui a été observé en tentant de s'éloigner de ses représentations personnelles.

Questionnaire (méthode déductive)
Outil qui révèle les pratiques et les représentations mentales des individus. Recherche de relations de cause à effet entre plusieurs facteurs. Utilisation de questions ouvertes ou fermées (items de choix), utilisation d’un échantillon représentatif
[Échantillon : groupe restreint qui reproduit les caractéristiques dans les mêmes proportions que le groupe de référence]

Étapes :
  • Fabrication
  • Exploitation statistique
  • Analyse
Pour le questionnaire, je ne m'attarderais pas davantage puisqu'il s'agit d'une vraie méthode de travail avec une analyse pointue des résultats, un croisement des résultats. D'ailleurs, cette analyse se fait souvent à l'aide d'un logiciel... A creuser donc, si ça vous intéresse.

L’entretien
Capacité à mettre en évidence le contexte social des pratiques et idées des personnes. Cette méthode peut être utilisée à la suite d'un questionnaire par exemple qui, lui, ne donnera pas le contexte social dans lequel les personnes ont répondu. Sinon l'entretien est utilisé à de multiples buts :
  • Entretien non-directif (méthode inductive) cette forme d'entretien peut être utile dans le cas de la démarche anthropologique lorsque notre hypothèse n'a pas encore été formé. Les personnes nous guideront ainsi vers des sujets ou problématiques auxquelles nous n'aurions pas pensé
  • Entretien semi-directif (méthode inductive et déductive)
  • Entretien directif (méthode déductive)
Étapes de l’entretien
  • Construction du guide d’entretien : il s'agit tout simplement des questions que l'on va poser à la personne interviewée. Il est important de réfléchir à leur ordre et à leur formulation ; en effet, on ne doit pas induire les réponses et donc être vigilant. Aussi, le vocabulaire doit être adapté au public interrogé.
  • Recueil de la parole
  • Transcription des entretiens
  • Analyse de contenu (résumé ou interprétation)

Recherche documentaire (sources objectives)
Celle-ci permettra de compléter, de confirmer ou d'invalider les données recueillies au travers des différents outils méthodologiques.

Il est bien évident que ces outils sont complémentaires. Il ne s'agit pas non plus d'en utiliser au hasard mais bien de se poser la question : qu'est-ce que je cherche ?

Pour finir, je me suis permis d'emprunter deux tableaux récapitulatifs de l'ouvrage DC2 Conception et conduite de projet éducatif spécialisé DEES (voir plus bas) que je trouve relativement bien fait.




Source principale

DC2 Conception et conduite de projet éducatif spécialisé DEES
Stéphane Rullac et Cécile Soris
Éditions Vuibert
2008
C'est à vous !
  1. salut, c'est patrice,
    je reprendrais bien ton article sur mon blog?

    RépondreSupprimer
  2. Salut Patrice,

    Pas de souci si tu cites la source et puis le bouquin que j'ai indiqué à la fin de mon article puisque je me suis beaucoup appuyé sur celui-ci pour le rédiger.

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
  3. bien sur....
    ok merci, je fais un ptit copier coller...héhé...
    je le publierai dans quelques temps...
    à bientot

    RépondreSupprimer

Vous avez un avis ? Partagez le !