20 octobre 2017

Ecoutez-moi. Il faut écouter les fous.


Vous le savez, j'aime noter les bouts de phrases et autres citations de gens, qui qu'ils soient... Je vous propose aujourd'hui quelques notes pêchées ici et là, qui m'ont touchée, émue, indignée. Parce que le plus souvent, n'est pas fou.folle qui l'on croit, n'est-ce pas.

Vous retrouverez certaines citations qui sont déjà dans mon livre Les habitants voyageurs. Bonne lecture !

"Elle est impénétrable ma tutrice"
P., évoquant en visite à domicile (VàD) le flou administratif qu'il subit.

"Quand j'étais à la rue, je préférais aller me caler dans des cités parce que c'est le seul endroit où j'étais en sécurité"
G., VàD

"Ils m'insultent toute la journée... J'en peux plus. Ça ne va donc jamais s'arrêter ? J'ai pleuré à chaudes larmes mais ça n'a rien changé"
O., VàD

"C'est le voisin qui veut du feu sur l'huile"
G., 11-7-13, évoquant les conflits de voisinage

"Vous me parlez de lui donner des jouets mais c'est de la matière morte. Moi je suis vivante. Je suis une maman"
I., évoquant la situation de son enfant placé avec l'inspectrice de l'Aide Sociale à l'Enfance

"Tu vois célia, il m'a caressé un peu le fessier mais je l'aime pas d'amour quoi. Il ne me plait pas, j'ai quand même le droit de pas l'aimer d'amour merde. Tu m'écoutes célia ?!"
S., 19-6-13

"Je ne suis pas pour la sanction mais quand un jeune fait une bêtise, il faut le punir"
Un éduc.

"Il arrête pas de harceler la cadre alors on l'a recadré"
Une assistante de service social

Un instant à la mdph :
- Regarde N., ils ont mis un aquarium géant, il paraît que ça détend... 
- je suis en galère et toi tu me montres des poissons ! Je voudrais les manger moi, les poissons ! 

"Tout le monde me prend pour un fou. Donc fou pour fou, je peux chanter tout seul, ça change rien et moi ça m'fait du bien"
P., VàD

"[...] cette forme de regard que j'ai connu dans la rue, et que je retrouve chez les travailleurs sociaux... ça, ça me fait mal, tu vois..."
B., travailleur pair, extrait d'entretien

"Il a cassé mes DVD de xena la guerrière, je lui ai pété la gueule. Y'avait du sang partout mais vous inquiétez pas, j'ai tout nettoyé"
S., VàD. Et nous deux, assises là.

"Je préfère me casser la gueule plutôt que vous m'aidiez, juste pour voir comment je me relève"
J., VàD

"Mais enfin écoute-moi !! Il faut écouter les fous !"
P., VàD

"J'entendais des voix dans les cables de la radio, mon docteur, ça le fatiguait"
A., VAD

"En fait je fais partie de la société. j'ai pas eu l'habitude... d'habitude on me met dans des trous à rats"
A., après une visite d'appartement dans le cadre du programme Un chez soi d'abord

"Tout ce qui est perdable, je l'ai perdu. Même la tête"
K., VàD

"J'ai commencé ma maladie par une décompensation, je veux la terminer par une récompensation"
K., VàD

"Tu comprends, j'aime pas qu'on m'appelle Miss. Je préfère mon prénom, ou ma puce ou ma gâtée. (...) [des larmes] J'ai une bronchite chronique, Célia, je crache des moulards. [des rires] Moi je veux bien la faire la piqure qu'elle m'a proposé ma psychiatre. Mais je lui ai dit, si je ressemble à un zombi et que je peux pas laver mes culottes, j'arrête ! [des larmes] "
N., astreinte téléphonique

"Si vous recommencez ce que vous venez de faire, je vous fais la piqure"
Une assistante de service social, hôpital psychiatrique

- Tiens regarde c'est un préservatif féminin, tu connais ?
- hin !? hiii ! Tu veux que je couche avec une fille iiii !
N., VàD

- ok d'accord Linda. C'est cool Linda ! 
- Célia... 
- ah oui oh la la pardon célia. Allez au revoir linda, à bientôt ! 
J., astreinte téléphonique

"Regarde, madame, mon frigo il pleure"
S., VàD

- Oh salut F., comment ça va ? Tu te souviens de moi ? L'année dernière, mon stage... 
- Oui oui, tout à fait !! Championne de judoka ! Ça va bien ? 
F.

- et tu fais quoi toi, au fait ? 
- je suis éduc, je bosse en psychiatrie avec des adultes... 
- oula... !! tu fais attention à toi j'espère ! 
- elles sont bonnes les saucisses dis-donc... ! 
Conversation du dimanche autour du barbecue

"Cet appareil ne doit pas être manipulé par des enfants ni par des personnes avec des déficiences physiques, sensorielles ou mentales sans être supervisées par une personne compétente (...)"
Notice d'utilisation du chauffe-biberon

- vous devriez mettre une chaise pour les femmes enceintes ou les vieux... 
- ah non ! Vous savez pourquoi ? 
- ... 
- après c'est le clochard et l'alcoolique qui viendront s'y asseoir ! Donc pas de chaise pour personne ! 
Un instant dans le métro

"Il a un trognon à la place du cerveau, ça c'est évident..."
Un médecin, Urgences psychiatriques

"Dis... on a le droit d'avoir le choix ?"
A., 11 ans, IME

"J'ai écrit un livre sur la gynécologie de la science et vie et j'ai inventé en 1987 un anti-allergie du shit secondaire..."
F.

"Je suis heureux d’être aidé par des assistantes sociables"
F.

"Il y a cent siècles, j'étais un volcan. Immobile, tranquille. Ils m'ont jeté un pneu dessus et j'ai explosé dans tous les sens. Depuis, je ne cesse d'essayer de réparer ça"
F. 30-12-10

"En fait, le souci c'est que j'ai un prénom composite... heu... enfin, vous comprenez, c'est juste une question de linguistique... un prénom composé. Je m'appelle Ber Nard"
Ber Nard

"Il commence à me courir sur la face concave du haricot"
Chef

"On est tous devenus fous avec SFR"
R., collègue

"Avec tout le plaisir que je vous dois, je ne suis pas tenu d'être malade"
J., travailleur pair, collègue

"Allo célia, tu peux me donner mon numéro stp ? Merci mon bébé. Bisouuuuus"
S.

"N. a une machine à laver branchée sur une prise peu ampérée, ça fait péter les plombs"
T., collègue psychiatre

"Et ma fille, ma putain de fille... qu'elle aille niquer sa mère"
S.

"L'équipe. Je me suis battue avec mon copain. Je lui ai défoncé la gueule. Et la porte. Venez réparer la porte silvouplé. Sinon je vais péter les plombs. Vous me connaissez, je suis capable du pire... C'est pas une menace. Vous êtes mes amiEs. Venez vite. Dépêchez-vous." Tapez 5 pour rappeler, 2 pour effacer... Archivé. 
S., répondeur de l'astreinte téléphonique

Salle de réunion d'un hôpital psychiatrique

C'est à vous !

Vous avez un avis ? Partagez le !